« Côte d’Ivoire, pays émergent à l’horizon 2020 grâce aux exportations »

TIC

Le sous-secteur des télécommunications est en essor en Côte d’Ivoire avec un chiffre d’affaires d’environ FCFA 1 000 milliards en 2013, pour des investissements estimés à FCFA 132 milliards et 3 400 emplois créés. De 2009 à 2013, les investissements cumulés dans le secteur de la télécommunication s’élèvent à environ FCFA 743 milliards, selon l’Autorité de régulation des télécommunications / TIC de Côte d’Ivoire (ARTIC). Concernant le sous-secteur des services TIC, l’étude d’intelligence économique effectuée par le GOTIC en 2010 fait ressortir un chiffre d’affaires estimatif de FCFA 110 milliards en 2009 (local et international confondus). La mise en place d’un baromètre des TIC permettrait de disposer d’informations plus actuelles. Le pays nourrit d’ambitieux projets pour le développement du secteur, comme le démontre l’action du gouvernement qui a récemment défini cinq axes stratégiques en matière de TIC, à savoir :

  • améliorer le cadre légal et réglementaire,
  • améliorer la connectivité,
  • favoriser l’accessibilité des populations aux équipements TIC ;
  • développer une industrie de contenus (permettre au pays de bénéficier d’applications informatiques dans des domaines tels que l’éducation, la santé, etc.)
  • doter le pays de ressources humaines de qualité à travers la dynamisation de l’Ecole supérieure africaine des technologies de l’information et de la communication

(ESATIC).