« Côte d’Ivoire, pays émergent à l’horizon 2020 grâce aux exportations »

FAQ : Foire Aux Questions

Le CNE est situé dans la commune de Cocody les deux plateaux, boulevard Latrille.Au niveau du carrefour Las Palmas (en allant en direction du quartier Angré), tourner à droite, puis à gauche et enfinà droite, le CNE se trouve à 100 m sur la droite.

Il est noté qu’il existe une différence fondamentale entre le CNE et la SNE dans la mesure où la SNE est, par définition, la Stratégie Nationale d’Exportation élaborée en 2013 par le gouvernement ivoirien dans le cadre du Programme Nationale de Développement (PND 2012) pour répondre aux problématiques des filières prioritaires identifiées. Cette Stratégie présente un ensemble de plans d’actions sectoriels visant à rendre compétitives les PME qui figurent dans lesdites filières afin de permettre à la Côte d’Ivoire d’atteindre l’émergence grâce aux exportations. Quant au CNE, Conseil National des Exportations, il n’est que l’organe consultatif crée en 2014  et chargé de suivre la mise en œuvre de la SNE. Ainsi, l’on pourrait noter qu’il existe un lien étroit entre le CNE et la SNE et quece lien réside dans l’implication que la SNE a donné naissance au CNE.

Le CNE a été institué par le décret n°2014-372 du 18 juin 2014. C’est un organe consultatif qui agit auprès du gouvernement et du secteur privé sur les questions liées à la SNE. Il est placé sous la tutelle du Ministère en charge du Commerce. A ce titre, il ne fait pas partie du  secteur privé.

La Cellule Technique d’Appui à l’Exportation (CTAE) a pour mission d’étudier et de donner son appréciation sur les dossiers soumis par le Bureau Exécutif et/ou les Commissions. Elle est compétente en matière de : politique commerciale, cadre règlementaire ; promotion et information commerciales ; accès au financement ; gestion de la qualité et d’emballage ; développement des compétences à l’exportation et de transport et de facilitation des échanges.

La SNE a été élaborée sur la base d’un certain nombre de secteurs économiques ayant un fort potentiel à l’exportation et la capacité de contribuer au développement de la Côte d’Ivoire.

La stratégie porte également sur les principales contraintes ayant une incidence sur la compétitivité et le fonctionnement des secteurs prioritaires. En raison de leur nature transversale, ces plans d’actions fonctionnels ont pour objectif d’améliorer l’environnement des affaires pour les entreprises et les exportateurs. Les fonctions transversales de la SNE sont : information et promotion commerciales ; accès aux financements ; gestion de la qualité et emballages ; développement des compétences à l’exportation et transport et facilitation des échanges.

Le CNE est rattaché au ministère en charge du Commerce, il fait partie de la Direction Générale du Commerce Extérieur.

Les filières choisies ont été sélectionnées sur la base de leur fort potentiel à l’exportation, combiné à des critères de compétitivité et d’impact socio-économique, ainsi que d’autres critères qualitatifs ou transversaux pertinents. Ces filières forment un portefeuille de secteurs traditionnels et émergents, qui incluent des produits agroalimentaires, des produits industriels non alimentaires ainsi que des services.

Une commission dénommée autres produits d’exportation a été mise en place pour accueillir d’autres filières porteuses, en fonction des besoins et des évolutions des priorités dans le cadre de la SNE.

Une commission café-cacao est également créée en raison du statut traditionnel de ces cultures d’exportation.